12/10/2010

18. El rate à vingt francs

 In racontant d'su m'blog in français l'inaûgurassion du monumint aux mourts dè l'guèrre 40-45 à Scaussènne, dji pâle , à l'fin.ye, d'ène tchanson què dj'ai scrite in 1959.

In vla les paroles drouci padzous.

Dji vo fé r'marquî qu'à c'temps-là, in d'mi coustoût 5 francs (0,12 €). Vos vous rindez compte.

Ele tchanson a sté scrite pou l'cabaret 1959 à l' Mézon des ouvrîs (El patronage) du temps dè Djozèf Timmermans, Paul Corbisier, Jean Baguet, Jean Joly, Robert Buidin, Mathilde Fauconnier yè Raymond Bulteau.


 El rate a vingt francs

Air : La Valse à mille temps (J. Brel)

I.   Djûsse au mitan dè Scaussène,
a chinq mètes d'in bia monumint,
l-a des rates qui, pa douzin.nes,
es pourmène-tè tout tranquîyemint.
I parait qu'il-èra bî râte
des bones dringuêyes pou r'compinser
les cîs qui èront twé des rates,
on èra qu'les queûyes a moustrer.

Refrain

   Ene bèle rate de deûs-ans,
ça vaura bî vingt francs,
pou yeùne qui na qû'in-an,
el calcul dira rète,
aussi nète què busquète,
ça sra l'mitan.
Ene rate de mwins d'in-an,
yeùne néye avant l'Sint-Djan
s'ra comptéye a wi francs,
et yeùne d'après l'Sint-Djan
en vaura pus qu'chinq francs :
c'est l'prix d'in dmi d'mènnant.
Deûs rates pou quarante francs,
deûs pus djon.nes pou vingt francs,
pou les ciènes de twâs-ans,
ça sra in suplèment
de quarante-deûs pour cent.
Pou les rates de quatre ans,
on d'aura vingt wit francs,
on d'aura d'jûsse trente francs
pou les ciènes dè chinq-ans,
yè trente deûs francs cinquante
pou les vièyes matantes
qui èront pus d'chinq-ans.
Pou les ciènes qu'ont des pus,
on d'aura deûs francs d'pus,
S'il-a in dbout d'queûye djus,
ça sra twâs francs d'pièrdu,
en brèyî ni la dsus,
on n'sèroût nî fé pus.
Yeune avû n'patte rompûye
ou in orèye findû.ye
ou l'ciène qui n'a quin-î,
ça sra l'imitan du prix
et si vo n'afêre va,
vos srèz riches su deûs mwas !

II.  On vwat dja dlé leû fèrnièsse,
les visins(ye) survèyî l'tchèmin.
On spione les pouvès bièsses,
in fusique al portéye de s"main.
Yè tant pire s'i d'à yeùne qui passe
pou daler mindjî in boquèt
dvin l'-z-ordûres su l'cwin(ye)dè l'grand place,
èl intindra les balles chufler.

III. On-a dit qu'yun(ye) des visins(ye)
avoût volu les fé crever ;
il-a yeû tous l'z-autes a reins(ye) :
« Vos cachî a nos rwiner !
Nos dalons pièrde no bénéfice,
au contrère vos dvrîz leû doner
a mindjî tous vos-imondices
pou bî rate les fé ingrèsser».

Grand-place d'Ecaussinnes

**********************************************

Écrit par Puvipusot dans Général | Commentaires (2)

Commentaires

Bondjou Bondjou! Dji su bi binèse dè vo fé in pti "coucou" comme on dit! El walon scafote co souvin d'vin m'tiesse! L'invie dè r'monté l'temps...Au temps dè Arpèyants! Tcheu,ké plési k'avon yeu èyèt d'né estou!!! Amicalement .Claude

Écrit par : Denis Claude | 27/03/2012

Répondre à ce commentaire

Salut Claude,

Bî contint d'vos r'trouvér. Dj'ai n'miyètte léchî m'"blog" su l'costé pac'què dèspûs l'mwa d'mai d'l'année què oute, dji fé d'èl web radio à Radio Liberté Ecaussinnes.

Dji fé ène "chronique" in wallon.

Si ça vos-intèrèsse, vos povez daller vîr drouci, mais c'est seûl'mint èl' sam'di yè l'dimince à 9 h du matin.ye su

www.radioliberte.be.

Vos povez ètoû èrtrouvér mes dernièrès émissions à l'adresse www.zippyshare.com/puvipusot.

Au pléjî, Invouyèm'mè in émail.

Marcel (alias puvîpusot)

Écrit par : Marcel POLET | 28/03/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.