07/08/2010

14. Au bo d'l'Houssière

 

Quand dji stoûs djambot, ...

1935_11.jpg...pindint les mwas d'èsté, no maman nos-inmin.noût au moins deûx coups par an pourmènér au bo d'l'Houssière.
Dj'ai des fotos a.yusse qu'on m'voit avû mes parints, adon què dji n'sais tauprès pon èm'tènu stampé.
C'èstoût n'pourmènade què nos parints vi.yinn'tè voltî pasqu'intrè 1930 yè 1933, i-z- avinn'tè sté par là puzieûrs coups passer in dimince après-din.ner avû leus-amisses, Fernande et René qui fréquentinn'tè come yeûsse.
Pou nous-autes, quand on parloût d's'indaller au bo, c'astoût ducasse!
 

 

 Ess'dimince-là, ...

...on din.noût timpe, lidjère yè râte.
On intassoût dvins l'vwatûre d'èfant, padzoûs les pîds d'l'occupant, l'èrciné, des flacons d'iau, ène vi.yée couvièrte, ène pètite pélle yè des fourmes pou fé des pâtés d'sâbe, des parapwis in cas d'orâdje yè dès djilèts pour r'vènu à l'breûme.
Au pu souvint, no grandpé Fernand d'moroût à no maizon pou t'nu l'boutique ouvrî.ye pasquè ça arrivoût co souvint qu'in pêcheû v'noût cri.yî à l'a.yite passqu'il avoût « rompu » yè qu'il avoût dandjî d'crin.yes, dè plumes, des plons ou bî d'am'ssons, pou dalér au pu rète ess'rassîr au boûrd dè l'rivière. Quand i n'avoût nî in sincî qui v'noût à l'eûre du din.né pou rimpli s'bidon d'chinq lites dè goudron, ène sacré saloprie à chièrvi !

 

El pu souvint, ...

... nos stinnes à quate: les deûx parints yè les deûs-èfants.dyn008_original_142_216_pjpeg_2535044_466357f9234fa4de0804b55a5db4bb56.jpg
Mais dji m'souvîs bî qu'in djoû, on stoût à n'fameûze binde: six dè no maizon; no grandmé du costé d'no maman, avû ses deûs-èfants d'in deûzième mariadje; èl'soeûr dè no grandpé avû s'n'ome èyè s'fî.ye. In toût, çà f'joût douze.
C'est l'djoû què m'mounonke – qui n'avoût què quatre ans dè pu qu'mi - m'a inmin.né, in passant intrè les fils à picots à l'coupète du bo, au pî du bonome dè fi.yèr (èl poin.ye èl'pu waut dès Scaussènne). Quand dj'ai raconté çà à m'maman, èl' m'a inguirlandé yè m'a fé promète dè n'pus swive ème mounonke qui n'avoût pon d'bon plan.

 

In eûre à pîs, ...

... in plein solèye, sans s'plinde dè l'tchaleûr, tèlmint qu'on stoût binèje !
1934_14.jpgOn s'indaloût à l'queue-leu-leu pa les rues d'l'Eglije yè d'Inripont, Tout-Vint, Triherée pou daler èr'tchèrre au Tchmin.ye aux Loups à l'intrée du bo. Iun.ye portoût in kertin.ye, l'aûte, in pliant, èl' twazième, in sac à dos.
T'aussi râte qu'on stoût sorti du vilâdje, on avançoût l'long des urées couvrîes dè coclicots èyè d'cus d'tchaudron, des tchamps d'bètrâles avû leûs feuilles toutes lûjantes, des stokées dè bleûwèts plouyant dzoû l'poids des dijin.nes des papillons éyè d'mouch(es) à miel yè des pièces dè froumint, d'avin.ne ou d'sicoron què l'vint v'noût, sans jamais s'èscrandi, dod'liner in lardjès vagues dorées, comme ène mèr sans pêchon ni batia.
On perdoût tout l'lardjeûr du tchmin.ye, passqu'à c'temps-là, on n'vèyoût tauprès nî d'autos yè les at'lages agricoles dèmorinn't'à l'èrmîje passquè l'dîmince, les sincîs ènn'boutinn'tè nî.
On tchantoût tikfois « Un kilomètre à pied, çà use, çà use... », surtout dvins l'montée dè Triherée yè quand l'solèye fricassoût les fosselettes.

 

 

Su place, ...

... on s'installoût au boûrd dè l'sablière èyè chacun.ye fèjoût çou qui li 1934_01.jpgpléjoût: les p'tits pèltinn'tè l'sâbe yè fèjinn'tè des pâtés; les aûtes montinn'tè des cabanes avû des cuches yè des fougères aloûyées avû des cordes d'arache ou bî djou.inn'tè au deck-tennis; les parints, assis su l'couvèrte, dèvizinn'tè intrè yeûsse, discutinn'tè des dèrnièrès nouvelles ou racontinn'tè des prautes in riant à scafyées.
I d'avoût tikfois n'saqui qui indvintoût dè djouwer au tchat muchî yè tout l'monde s'incouroût pad'dièrre les grands fo.yas ou dvins les fougères in riant yè in cryant au pu foûrt. Mais l'djeu stoût râte outte: i f'joût souvint trop tchaud pou couri !

 

 

 

 Après l'èrciné, ...

... on sè r'poûzoût in calaudant ou bî in djouglant avû bramin d'pléji. Rares moumints d'binaij'té qu'on rappèl'ra souvint, surtout à scrènne, pindint l'guèrre qui no ratindoût là, pad'ière nos-huches.
In scrivant audjordû, dj'ai co mès-îs qui s'brouill'tè..., dè souv'nance...

 

Pou s'in raler, ...

... c'astoût bî pu calme qu'in v'nant: tout l'monde èstoût scran d'èle marche à pîs, dèl tchaleûr yè d'avoir èsté in plein-air. Les pus p'tits grinchinn'tè yè brè,ynntè à cause des coups d'solèye, des agnûres dè picrons ou des grifures dè ronches. I cachinn'tè à daler à dos, fuche au moins pou deûx cints mètes.
Quand on rintroût, on passoût au bain.ye dvins l'bassine yè l'temps d'avaler ène tartine, nos tchèyinnes su nos lits, moûrt èscrans, sans pu rî d'mander à personne.

 

barres-decorative-5.gif

Écrit par Puvipusot dans Général | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.